Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Documents  Gaussel, Marie | enregistrements trouvés : 4

O
     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q


y

Source : Dossier de veille de l'IFE, no 121 (janvier 2018)

Lien(s) : Consulter la version PDF (634 Ko ; 28 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Source : Dossier de veille de l'IFÉ ; no 112 (octobre 2016)

Lien(s) : Consulter la version PDF (914 Ko ; 32 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Inspiré du titre d'un article de Francis Schrag (professeur en philosophie de l'éducation) paru en 2013, la question du mariage entre neurosciences et éducation est au coeur des débats que suscite l'éventuelle application des résultats neuroscientifiques dans la salle de classe. Neurosciences de l'éducation, esprit, cerveau et éducation ou encore neuro-éducation, le vocabulaire ne manque pas pour désigner cette « jeune science », dont l'objectif est de mieux faire connaître le cerveau et les processus cognitifs qui lui sont attachés. La fascination qu'exercent les images du cerveau, les animations 3D ou toutes approches déclarées « brain-based » (basée sur ce que l'on sait, ou croit savoir, du fonctionnement cérébral) engendrent malheureusement de nombreux malentendus. Cette « neurophilie » a pour origine l'attraction du public pour toute information contenant des éléments neuroscientifiques, ce qui entraîne parfois de mauvaises interprétations des résultats de recherche, appelées ici neuromythes. Au coeur de domaines très divers comme la biologie, la psychologie, la médecine, l'informatique, la sociologie ou la philosophie, les études sur le cerveau apportent des éléments de réponse aux mécanismes de construction des connaissances par les élèves, des pistes de recherche sur l'origine de certains troubles de l'apprentissage et permettent d'envisager les enjeux liés à la petite enfance sous un nouvel angle. Mais quels sont ses véritables apports au monde éducatif? Peut-on demander aux neurosciences de déterminer des méthodes efficaces d'enseignement? Comment et dans quelles conditions peut-on expérimenter ces théories sur un public d'enfants et quelles sont les limitations des techniques de neuro-imagerie dans le contexte d'une salle de classe? La connaissance anatomique du cerveau suffit-elle à expliquer les processus mentaux liés à l'apprentissage? C'est à ces questions que tente de répondre le Dossier d'actualité Veille & Analyses de l'IFÉ, n° 86 (septembre 2013), dans lequel nous présentons un aperçu des travaux de recherche sur la place du cerveau à l'école. -- Tiré du doc.
Inspiré du titre d'un article de Francis Schrag (professeur en philosophie de l'éducation) paru en 2013, la question du mariage entre neurosciences et éducation est au coeur des débats que suscite l'éventuelle application des résultats neuroscientifiques dans la salle de classe. Neurosciences de l'éducation, esprit, cerveau et éducation ou encore neuro-éducation, le vocabulaire ne manque pas pour désigner cette « jeune science », dont l'objectif ...

Lien(s) : Consulter la version PDF (1 Mo ; 40 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

Z