Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Documents  Garcia, Sandrine | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q


y

Pour les auteurs, les manquements en matière d'enseignement de la lecture ne sont pas dus à l'utilisation de telle ou telle méthode, mais à des choix pédagogiques plus profonds qui l'ont durablement compromis. Au nom d'une conception idéalisée de la vraie lecture, les aspects pratiques et techniques de cet apprentissage fondamental ont à leurs yeux progressivement été déniés et délégitimés.
Pour les auteurs, les manquements en matière d'enseignement de la lecture ne sont pas dus à l'utilisation de telle ou telle méthode, mais à des choix pédagogiques plus profonds qui l'ont durablement compromis. Au nom d'une conception idéalisée de la vraie lecture, les aspects pratiques et techniques de cet apprentissage fondamental ont à leurs yeux progressivement été déniés et délégitimés.

Cote : 372.4Gar 2015

... Lire [+]

y

À partir d'une enquête auprès de parents d'élèves dyslexiques, l'auteure montre comment le classement de l'enfant dans cette catégorie permet à celui-ci d'échapper à la fois à la stigmatisation pour son échec en lecture et au renoncement pédagogique du système scolaire. Pourtant, les problèmes de lecture des élèves classés comme dyslexiques ne relèvent pas toujours de dysfonctionnements cognitifs.
À partir d'une enquête auprès de parents d'élèves dyslexiques, l'auteure montre comment le classement de l'enfant dans cette catégorie permet à celui-ci d'échapper à la fois à la stigmatisation pour son échec en lecture et au renoncement pédagogique du système scolaire. Pourtant, les problèmes de lecture des élèves classés comme dyslexiques ne relèvent pas toujours de dysfonctionnements cognitifs.

Cote : 616.89-008.434.5Gar 2013

... Lire [+]

y

Comment est-on passé de la dénonciation de la «maternité esclave» par le MLF (Mouvement de libération de la femme) à la culpabilisation des mères ? De quelle manière la toute-puissance exercée par les parents sur leurs enfants a-t-elle cédé la place à l'encadrement des mères et des pères par les professionnels de la santé et de l'éducation ? Interrogeant pour la première fois ces évolutions paradoxales, Sandrine Garcia donne à voir comment, durant la lutte pour la régulation des naissances, de nombreux médecins dénoncent le magistère moral exercé par un Ordre des médecins majoritairement catholique, au profit d'une autorité se voulant uniquement scientifique. Puis, revisitant les étapes majeures de la construction de la «cause de l'enfant», l'auteure montre comment nombre de psychanalystes de l'enfant - en particulier Françoise Dolto - investissent massivement le champ de l'éducation : le destin des femmes passe désormais par le bien-être de l'enfant tel que le définissent ces experts. Ce brouillage des registres entre clinique et morale aboutit, aujourd'hui, à la dénonciation d'une nouvelle maltraitance : la «violence éducative» qu'exerceraient les parents réfractaires aux bons usages. D'où l'émergence d'un militantisme individuel et institutionnel pour faire sanctionner les «déviances» parentales, au risque de stigmatiser les pratiques les plus éloignées de la norme incarnée par les classes moyennes : celles des milieux populaires. - Tiré du doc.
Comment est-on passé de la dénonciation de la «maternité esclave» par le MLF (Mouvement de libération de la femme) à la culpabilisation des mères ? De quelle manière la toute-puissance exercée par les parents sur leurs enfants a-t-elle cédé la place à l'encadrement des mères et des pères par les professionnels de la santé et de l'éducation ? Interrogeant pour la première fois ces évolutions paradoxales, Sandrine Garcia donne à voir comment, ...

Cote : 392.31-055.2Gar 2011

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Z