Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Documents  Drolet, Alain | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q


y

Dans les centres de formation générale aux adultes de la province, nous sommes en présence d'une intégration scolaire différenciée : des adultes et des jeunes adultes qui viennent parfaire leur formation, la clientèle dite conventionnelle et majoritaire dans nos centres; puis des jeunes désireux de progresser avec des besoins identitaires spécifiques ne relevant plus seulement de l'académique. Une clientèle diversifiée tant dans les parcours de vie et les âges que dans les motifs qui les animent à revenir sur les bancs de l'école. Il y a eu au cours des dernières années, une augmentation des effectifs dans les C.F.G.A. dans l'ensemble du Québec et la catégorie des 16-24 constitue maintenant plus de 50% de la clientèle totale. Le bassin des 19 ans et moins est d'environ 32%. Toutefois, dans certaines commissions scolaires, cet effectif compte pour près de 50 % de leur clientèle (MELS, 2009;6-7.). Toutes clientèles confondues, la réinsertion dans ces écoles constitue pour un grand nombre d'élèves « un acte de gestion de soi unique à travers lequel les élèves tentent de se réapproprier une identité personnelle et scolaire positive malgré ou en fonction des contraintes imposées par leurs cheminements et leur quotidien. » (Ross et Gray; 2005;103). Eduard Lindeman, un fervent défenseur de l'éducation progressiste à l'éducation des adultes dans les années cinquante, soutenait la pertinence de cours adaptés à la réalité des élèves et à l'interprétation qu'ils en font, mettant au premier plan le rôle de ces institutions scolaires dans l'apprentissage de la pensée critique. « Je conçois l'éducation des adultes en termes de nouvelle technique d'apprentissage... un processus mettant l'adulte en mesure de prendre conscience de son expérience et de l'évaluer. Pour ce faire, il ne peut commencer par l'étude des matières avec l'espoir qu'un jour, cette information lui sera utile » (1956;160). Un discours qui est toujours de mise et fondé sur des principes éducatifs évoquant que la pensée critique dépasse cette vision utilitaire de la formation et s'ouvre à l'ensemble des rôles et des dimensions personnelles de l'élève. Somme toute, reconnaître et développer d'abord le jugement de l'élève, avant qu'il accède aux savoirs académiques.
Dans les centres de formation générale aux adultes de la province, nous sommes en présence d'une intégration scolaire différenciée : des adultes et des jeunes adultes qui viennent parfaire leur formation, la clientèle dite conventionnelle et majoritaire dans nos centres; puis des jeunes désireux de progresser avec des besoins identitaires spécifiques ne relevant plus seulement de l'académique. Une clientèle diversifiée tant dans les parcours de ...

Lien(s) : Consulter la version PDF (120 Ko ; 15 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

Z