Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Quand le «prince charmant» s'invite chez Châtelaine [ressource électronique] : analyse de la place des hommes et des discours antiféministes et masculinistes dans un magazine féminin québécois / rédigé par Stéphanie Mayer et Francis Dupuis-Déri

Cette recherche vise à identifier la place qu'occupent les idées antiféministes et masculinistes dans la presse féminine. Une analyse de corpus du magazine Châtelaine représentant près de 30 % de l'ensemble des numéros publiés depuis sa fondation en 1960 jusqu'en 2009, permet de démontrer que la transformation du contenu en ce qui concerne le féminisme et les hommes correspond à la montée en puissance d'un ressac antiféministe dans les années 1980 et à l'émergence d'un mouvement masculiniste au Québec et ailleurs en Occident durant la même période. Les discours antiféministes et masculinistes trouvent à s'exprimer dans les chroniques mensuelles tenues par des hommes; dans les reportages portant spécifiquement sur l'activisme des groupes d'hommes et de masculinistes; dans les dossiers spéciaux ou des éditions spéciales s'intéressant à la « condition des hommes »; et, finalement, dans les commentaires publiés dans l'espace du courrier d'opinion. En parallèle, Châtelaine met de l'avant un discours néotraditionnaliste (re)valorisant les femmes-mères à la maison en opposition à la « superwoman », une image associée à la féministe malheureuse, parce que célibataire et sans enfants. Cette étude permet de conclure que Châtelaine constitue un espace important de production et de diffusion de discours critiques du féminisme à la fois sympathiques et empathiques aux revendications masculinistes, dont le lectorat est majoritairement féminin. (Résumé tiré du document)

Femmes

Rapport de recherche

Titre de la couv.
Disponible également en version imprimée.
Titre de l'écran-titre (visionné le 20 octobre 2010).
Archivé au Centre de documentation sur l'éducation des adultes et la condition féminine.

Z