Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Stoppeurs [ressource électronique] : faire une pause entre les études secondaires et postsecondaires

Le fait de marquer une pause d'une année entre les études secondaires et postsecondaires est chose courante au Royaume-Uni et en Australie, mais ce l'est moins au Canada. Les «stoppeurs» choisissent de reporter leurs études postsecondaires pour une foule de raisons, comme désir de voyager ou de gagner de l'argent pour financer leurs études.
Selon les auteurs, marquer une pause présente à la fois des risques et des avantages sur le plan de l'accès au marché du travail, ainsi que sur le plan des études. Quoi qu'il en soit, une chose est sûre : l'obtention d'un titre de compétences postsecondaire procure un net avantage à tous les étudiants, quel que soit leur parcours.
Le Canada gagnerait à s'inspirer des approches déployées au Royaume-Uni et en Australie pour inciter les stoppeurs à reprendre leurs études. Par exemple, une société de services financiers du Royaume-Uni a mis sur pied un programme qui permet aux diplômés du secondaire de faire une pause d'un an comprenant : neuf mois d'un emploi rémunéré au sein de l'entreprise; une bourse post-emploi; et des bourses annuelles au fil de leurs études universitaires.

Carnet du savoir

Education

Monographie

Titre de l'écran-titre (visionné le 25 janvier 2019).

Z