Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

L'intégration linguistique et professionnelle des immigrants non francophones à Montréal [ressource électronique] / par Nathalie St-Laurent et Shaha El-Geledi ; [recherche documentaire, Léonore Pion, Julie Bérubé ; direction, Pierre Georgeault et Robert Vézina]

Georgeault, Pierre

Ce rapport présente les résultats d'une étude entre prise il y a près de trois ans. De nature qualitative, cette étude visait à explorer la quest ion de l'intégration linguistique et professionnelle des immigrants non francophones à Montréal, particulièrement ceux qui ont davantage tendance à s'intégrer en anglais. Au cours de l'hiver 2009, deux séries d'entrevues ont été effectuées. La première a été réalisée auprès de 11 intervenants travaillant pour des organismes offrant des services d'aide à l'emploi dans une langue autre que le français. Ces services peuvent être destinés à l'ensemble de la population ou, plus spécifiquement, aux immigrants. Les allophones ne maîtrisant pas le français font partie de leur clientèle habituelle. Il s'agissait notamment de dresser le profil général de la clientèle immigrante qui utilise les services en anglais de ces organismes et de connaître les problèmes rencontrés par les immigrants non francophones, tant ceux qui sont liés à l'apprentissage et à l'usage du français que ceux qui relèvent de difficultés d'insertion professionnelle en général. Pour obtenir le point de vue des immigrants eux-mêmes, une seconde série d'entrevues a été réalisée auprès de 22 personnes, âgées de 26 à 63 ans et établies au Québec depuis au moins un an. Ces immigrants ne parlaient pas français et avaient une connaissance suffisante de l'anglais, puisque les entretiens se déroulaient dans cette langue. Il s'agissait d'ailleurs d'un des critères de sélection. Puisque cette étude est de nature qualitative, il importe de souligner que les résultats ne peuvent pas être généralisés à l'ensemble des immigrants qui s'établissent au Québec, ni même à tous les immigrants non francophones qui s'installent à Montréal. Les constats auxquels en arrivent les chercheuses s'appliquent avant tout à l'échantillon qui a été constitué. Malgré tout, les résultats de cette enquête complètent ceux de diverses études analogues effectuées au Québec, et même certaines enquêtes de nature quantitative. Si ce rapport réussit à susciter des réflexions utiles sur la question de l'intégration des immigrants au Québec, il aura atteint son objectif principal. -- Tiré du doc.

978-2-550-63095-1

Général

Rapport de recherche

En traitement

Titre de l'écran-titre (visionné le 13 décembre 2013).

Z