Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle [ressource électronique] : un outil pour atténuer la détresse psychologique des salariés du Québec / [par Maude Boulet]

Les familles et le marché du travail sont des univers qui évoluent constamment et dont la composition se transforme. Plus particulièrement, l'éclatement de la famille traditionnelle ainsi que la participation croissante des femmes au marché du travail ont fait de la conciliation entre les vies professionnelle et familiale un enjeu socioéconomique dont la démonstration n'est plus à faire et qui gagne en importance. Parallèlement à ces transformations, les employeurs ont mis en place des pratiques de conciliation travail-famille puisque, chez certaines personnes, l'incapacité à trouver un équilibre entre ces deux sphères de leur vie peut faire en sorte qu'elles aient des difficultés à s'acquitter de l'un ou l'autre de ces rôles, voire des deux. Au-delà des effets possibles sur l'entreprise ou sur la famille, il peut en résulter des problèmes de santé chez le travailleur qui est aux prises avec un tel conflit. L'état de la recherche sur le conflit travail-famille indique que les personnes qui vivent une telle situation risquent de ressentir du stress, et même de développer des problèmes de santé mentale. Cette publication ponctuelle s'inscrit dans le cadre des différents travaux de l'Institut portant sur la conciliation travail-famille, dans la même veine que le rapport intitulé Le marché du travail et les parents qui a dressé un portrait statistique général relatif à la conciliation travail-famille au Québec. Elle apporte un éclairage sur la thématique de la santé mentale des travailleurs en examinant la relation entre leur accès à des pratiques de conciliation travail et vie personnelle et la détresse psychologique. Cette étude montre, à partir des données de l'Enquête québécoise sur des conditions de travail, d'emploi et de santé et de sécurité du travail (EQCOTESST), que les salariés québécois ayant accès à une ou plusieurs pratiques de conciliation présentent une détresse psychologique moins élevée. Ces résultats permettent d'entrevoir des actions possibles en matière de santé au travail de la part des différents acteurs. -- Tiré du doc.

Travail et rémunération

978-2-550-68814-3

Travail

Rapport de recherche

« Ce rapport a été réalisé par Maude Boulet » -- P. 5.
Titre de l'écran-titre (visionné le 6 novembre 2013).

Z