Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Le journal de bord dialogué comme moyen permettant aux apprenants adultes de français langue seconde de verbaliser leurs réflexions métalinguistiques [ressource électronique] / Véronique Fortier

L'attention portée à la langue est la condition essentielle pour que l'input soit saisi et éventuellement intégré au système langagier de l'apprenant (Schmidt, 1990). Elle devrait donc être encouragée en classe de langue seconde (désormais L2). À cet effet, certains auteurs proposent de favoriser la réflexion métalinguistique (Trévise, 1994), qui peut se faire, entre autres, par l'utilisation d'un journal de bord. Cette procédure a été utilisée avec des élèves de 6e année primaire afin d'étudier ce que les enfants remarquaient dans la L2 (Simard, 2004), mais très peu d'informations sont disponibles sur les réflexions que des adultes peuvent produire (Allison, 1998). Dans le cadre de cette étude, nous avons utilisé le journal de bord comme permettant aux apprenants adultes de français langue seconde (désormais FLS) de verbaliser leurs réflexions métalinguistiques. La question de recherche à laquelle nous avons tenté de répondre est: est-ce que l'utilisation d'un journal de bord permet à des apprenants adultes de FLS de verbaliser leurs réflexions métalinguistiques? Une sous-question y était rattachée, soit: quel type de réflexions les apprenants produisent-ils? Les participants (n=35), étudiants au certificat en français écrit pour non francophones dans une université du Québec, ont rédigé des réflexions, à six reprises sur une période de trois mois, dans leur journal de bord. Ils devaient répondre à la question suivante: qu'avez-vous remarqué dans le français que vous avez lu, entendu ou produit (à l'oral ou à l'écrit) dans la dernière semaine? Les résultats indiquent que les apprenants ont produit des réflexions métalinguistiques au sujet de différents éléments langagiers dans le journal de bord, principalement à propos de la syntaxe -nature et fonction des mots et des expressions. Une comparaison entre ces résultats et ceux obtenus par Simard (2004) indique que les différences dans le degré de scolarité, le niveau de compétence langagière des participants et le type d'enseignement reçu par chacun des groupes, ainsi que des différences concernant le type de journal de bord et la question à laquelle les apprenants devaient répondre peuvent expliquer les résultats obtenus. Les résultats obtenus nous donnent des indications sur ce qui attire l'attention des apprenants adultes de FLS et sur l'utilisation du journal de bord en salle de classe comme moyen de permettre la verbalisation de réflexions métalinguistiques.

Education

Thèse de doctorat

Thèse (M. en linguistique)--Université du Québec à Montréal, 2006.
Titre de l'écran-titre (visionné le 3 mai 2012).

Z