Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Comprendre le parcours scolaire des élèves dont l'anglais est la langue seconde [ressource électronique]

Dans ce document, les auteurs explorent les implications d'une étude dans les grandes villes du Canada, qui a révélé de grands écarts de résultats entre les sous-groupes d'élèves dont l'anglais est la langue seconde (ALS).
Les résultats font ressortir plusieurs éléments. Premièrement, la subdivision des données est nécessaire à une prise de décisions éclairées. Par exemple, en Colombie-Britannique, le taux d'obtention de diplôme est plus élevé chez les élèves de langue chinoise que chez les autochtones ou autres groupes linguistiques. Toutefois, ce taux chez les populations de langue espagnole est nettement plus faible.
Ces résultats, aussi reflétés dans les études menées à Toronto et à Montréal, soulignent la nécessité de regarder au-delà des étiquettes comme «ALS» et «élèves immigrants» pour observer des écarts dans les résultats des élèves ainsi qualifiés.
Deuxièmement, les ressources limitées consacrées aux élèves ALS devraient cibler les groupes avec les besoins les plus urgents. Troisièmement, l'aide à l'acquisition d'une langue seconde pourrait être jumelée au soutien dans d'autres matières.
Quatrièmement, les enseignants ont besoin d'un perfectionnement professionnel adéquat pour répondre aux besoins des élèves dont l'anglais n'est pas la langue maternelle. Enfin, il serait possible d'assurer une meilleure équité entre les élèves anglophones et ALS, en donnant à ces derniers plus de temps pour obtenir leur diplôme.

Carnet du savoir

Education

Monographie

Titre de l'écran-titre (visionné le 8 février 2019).

Z