Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Documents  Économie de l'environnement | enregistrements trouvés : 9

O
     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

Cote : 338.927Eco 2016

... Lire [+]

y

Cote : Numéro de périodique

Source : Relations, no 777 (mars-avril 2015)

... Lire [+]

y

Malgré l'aveuglement de nos dirigeants devant le cul-de-sac écologique et économique de la croissance, le pic pétrolier (la fin d'un pétrole abondant et peu cher), la crise environnementale et notre économie casino commandent des changements drastiques pour mettre en place une résilience locale qui mettrait fin à notre vulnérabilité collective. à la suite de Rob Hopkins et son célèbre Manuel de transition, les auteurs Michael Lewis et Pat Conatry signent ici un ouvrage de référence pour réorganiser nos sociétés par le changement social, écologique et économique, axé autour des coopératives et de la décentralisation. Utopique? Bien au contraire, les auteurs ont une approche très concrète de la résilience, en rapportant de multiples exemples d'actions de transition suivant cinq grands axes: l'efficacité énergétique, l'alimentation locale, le micro-crédit, le logement durable et l'accès à la terre et enfin la propriété collective. Les coopératives ou initiatives communautaires fusent des quatre coins du monde du Japon à Montréal, en passant par les États-Unis. Devant le sentiment d'impuissance qui peut parfois gagner la population, ce livre est une antidote au cynisme tant il est porteur d'espoir et d'avenues concrètes pour commencer dès maintenant les changements indispensables, inspirés par tant de solutions qui ont passé l'épreuve du terrain.
Malgré l'aveuglement de nos dirigeants devant le cul-de-sac écologique et économique de la croissance, le pic pétrolier (la fin d'un pétrole abondant et peu cher), la crise environnementale et notre économie casino commandent des changements drastiques pour mettre en place une résilience locale qui mettrait fin à notre vulnérabilité collective. à la suite de Rob Hopkins et son célèbre Manuel de transition, les auteurs Michael Lewis et Pat ...

Cote : 330.34Lew 2015

... Lire [+]

y

Ce manuel détaille l'histoire, la théorie et la pratique de l'économie politique du développement durable.

Cote : 502.131.1Fig 2014

... Lire [+]

y

L'auteur propose de repenser l'économie comme un instrument de développement durable. A travers de nombreux cas concrets, il évoque les possibilités offertes par les nouvelles technologies, les énergies renouvelables et non polluantes, les politiques de la ville, ou encore la reforestation, qui permettraient de mettre en route l'éco-économie.

Cote : 502.15En 2013

... Lire [+]

y

Une analyse fondée sur les principes écologiques actuels et sur les problématiques de la société de croissance, pour envisager un projet décroissant, respectueux de l'environnement.

Cote : 330.35Vet 2013

... Lire [+]

y

Quoi qu'en disent les adeptes du développement durable, les substituts aux énergies fossiles abondantes et bon marché n'existent pas. Aucune source d'énergie alternative ne pourra offrir un rendement aussi élevé que celui des énergies fossiles. Puisqu'ils refusent d'intégrer cette réalité, les modèles économiques dominants ne peuvent rendre compte de l'après-pétrole, et les habitants des sociétés industrielles sont incapables se préparer aux profondes mutations qui les attendent. Plongeant aux fondements de la pensée économique depuis Adam Smith, La fin de l'abondance montre que l'actuelle orthodoxie néoclassique fait fausse route en traitant la Terre et ses ressources comme des facteurs de production inépuisables, ce qu'elles ne sont pas. Avec les énergies alternatives diffuses, l'humain pourra peut-être réchauffer l'eau du bain, mais il ne pourra faire tourner les gigantesques turbines électrogènes qu'exige notre société de transformation industrielle, de consommation, de déplacements gigantesques et d'information électronique. Au fond, écrit Greer, l'ère industrielle tout entière, fondée sur les sources d'énergies concentrées et accessibles, aura peut-être représenté la plus grande bulle spéculative de l'histoire. Traçant du monde de demain un portrait qui évoque explicitement le tiers-monde, John Michael Greer plaide en faveur des technologies intermédiaires chères à E.F. Schumacher (Small is Beautiful), de changements politiques propres à adoucir la transition... et d'une bonne dose de stoïcisme. - Tiré de doc.
Quoi qu'en disent les adeptes du développement durable, les substituts aux énergies fossiles abondantes et bon marché n'existent pas. Aucune source d'énergie alternative ne pourra offrir un rendement aussi élevé que celui des énergies fossiles. Puisqu'ils refusent d'intégrer cette réalité, les modèles économiques dominants ne peuvent rendre compte de l'après-pétrole, et les habitants des sociétés industrielles sont incapables se préparer aux ...

Cote : 502.12Gre 2013

... Lire [+]

Z