Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Documents  Agence nouvelle des solidarités actives | enregistrements trouvés : 5

O
     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

U V

ANSA


y

La situation des personnes qui ne maîtrisent pas l'écrit en langue française ne peut s'améliorer sans un travail de coordination des partenaires, en veillant notamment à articuler expertise technique et expertise d'usage. La prise en compte de l'expérience des individus doit se faire dès la conception des outils, dans une démarche de recherche d'accessibilité et de pertinence pour tous les utilisateurs.
À ce titre, l'initiative portée à l'échelle internationale par l'UNESCO et l'entreprise Pearson pour l'alphabétisation à travers des outils numériques inclusifs mérite d'être partagée et regardée de près pour nourrir les réflexions nationales. Grâce à plusieurs études de cas, cette initiative offre un appui solide pour des projets locaux, et témoigne de la pertinence du croisement des outils numériques d'inclusion et d'alphabétisation.
La situation des personnes qui ne maîtrisent pas l'écrit en langue française ne peut s'améliorer sans un travail de coordination des partenaires, en veillant notamment à articuler expertise technique et expertise d'usage. La prise en compte de l'expérience des individus doit se faire dès la conception des outils, dans une démarche de recherche d'accessibilité et de pertinence pour tous les utilisateurs.
À ce titre, l'initiative portée à ...

Lien(s) : Consulter la version PDF (270 Ko ; 12 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Aujourd'hui, 77% des Européens déclarent ne plus pouvoir vivre sans un accès quotidien à Internet ; en France, le Conseil constitutionnel à fait d'Internet une composante essentielle de la liberté d'expression, considérée comme un droit fondamental... et pourtant 57% des Français ayant des revenus inférieurs à 900€/mois ne sont pas équipés d'Internet à domicile. Ainsi, le fossé de l'accès aux télécoms qui se manifeste à la fois dans une moins bonne connaissance des outils numériques et dans le sous-équipement des foyers, ne cesse de se creuser. Or, subir ce fossé c'est s'éloigner plus encore du marché du travail, distendre les liens sociaux et avoir une possibilité de s'informer nettement restreinte. Dans la continuité de la réflexion engagée avec des partenaires autour des solutions locales et des orientations nationales qui pouvaient être mises en place pour encourager l'accès et la maîtrise des nouvelles technologies, l'ANSA a souhaité consulter directement les utilisateurs à petits revenus. Car analyser les besoins pour rendre les télécoms accessibles à tous sans écouter les premiers concernés par la "fracture numérique" serait non seulement absurde mais également inefficace. Cette contribution est le produit du travail mené avec 80 utilisateurs des télécoms en France, âgés de 18 à 76 ans : jeunes accompagnés par les Missions locales, allocataires du RSA et personnes âgées. L'ANSA s'est appuyée sur la parole des utilisateurs pour identifier leurs usagers, les difficultés qu'ils rencontrent et leurs perceptions des offres sociales. L'objectif étant d'appuyer les pouvoirs publics et les opérateurs dans le développement de solutions innovantes pour répondre au mieux aux besoins des usagers.
Aujourd'hui, 77% des Européens déclarent ne plus pouvoir vivre sans un accès quotidien à Internet ; en France, le Conseil constitutionnel à fait d'Internet une composante essentielle de la liberté d'expression, considérée comme un droit fondamental... et pourtant 57% des Français ayant des revenus inférieurs à 900€/mois ne sont pas équipés d'Internet à domicile. Ainsi, le fossé de l'accès aux télécoms qui se manifeste à la fois dans une moins ...

Lien(s) : Consulter la version PDF (3 Mo ; 60 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

Z