Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Documents  Néo-libéralisme - Québec (Province) | enregistrements trouvés : 11

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

Ce guide s'adresse à toute personne qui s'intéresse au sujet et aux organismes qui font de l'éducation populaire auprès de la population et qui ont envie d'aborder les enjeux liés à l'austérité et au néolibéralisme. Ce petit guide ne prétend pas exposer toutes les nuances et contradictions du néolibéralisme. Il vise plutôt à expliquer les grandes mesures, incluant les mesures d'austérité, de manière à comprendre quelles sont les idées sur lesquelles elles se fondent et à qui elles profitent.
Ce guide s'adresse à toute personne qui s'intéresse au sujet et aux organismes qui font de l'éducation populaire auprès de la population et qui ont envie d'aborder les enjeux liés à l'austérité et au néolibéralisme. Ce petit guide ne prétend pas exposer toutes les nuances et contradictions du néolibéralisme. Il vise plutôt à expliquer les grandes mesures, incluant les mesures d'austérité, de manière à comprendre quelles sont les idées sur ...

Lien(s) : Consulter la version PDF (1 Mo ; 8 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Pendant le « printemps érable », le mouvement syndical n'a pas mobilisé de façon structurée pour appuyer cette lutte sociale d'envergure. Le combat pour une plus grande justice sociale et une meilleure redistribution de la richesse, qui était au coeur des luttes syndicales des années 1960 et 1970, semble désormais hors circuit, au profit d'un « partenariat social » qui donne bien peu de fruits. Le Sommet socio-économique de 1996 avec son objectif du « définit zéro » a été un évènement charnière dans la mise en place des politiques néolibérales au Québec par le gouvernement du Parti québécois, dirigé alors par Lucien Bouchard, avec l'appui des syndicats qui avaient adopté le « partenariat social » comme orientation stratégique. Ce type de syndicalisme a étouffé toute lutte coordonnée, malgré des mandats de grève, contre les coupes sombres dans les services sociaux et publics, l'éducation et la santé. Le Sommet de 1996 a entraîné l'élimination de 50 000 postes dans la santé, l'éducation et la fonction publique ainsi qu'une réduction des dépenses gouvernementales sans égard aux besoins des citoyennes et à la pérennité des services publics et des programmes sociaux. Est-ce que le mouvement syndical et les groupes populaires n'ont pas avantage à rompre avec le « partenariat social »? Si ce n'est pas la voie à suivre, alors quelles sont les autres avenues possibles? C'est à cette réflexion que nous invite cet essai sociohistorique stimulant.
Pendant le « printemps érable », le mouvement syndical n'a pas mobilisé de façon structurée pour appuyer cette lutte sociale d'envergure. Le combat pour une plus grande justice sociale et une meilleure redistribution de la richesse, qui était au coeur des luttes syndicales des années 1960 et 1970, semble désormais hors circuit, au profit d'un « partenariat social » qui donne bien peu de fruits. Le Sommet socio-économique de 1996 avec son ...

Cote : 331.105.44(714)Ray 2013

... Lire [+]

y

Source : Le monde alphabétique. Y a-t-il une ligne juste en alphabétisation populaire?, no 16 (printemps 2004)

Lien(s) : Consulter l'article en version PDF (797 Ko ; 3 p.)
Consulter l'index de la revue
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Cote : Numéro de périodique

Source : Le monde alphabétique, no 16 (printemps 2004)

... Lire [+]

y

Cote : Numéro de périodique

Source : Le monde alphabétique, no 16 (printemps 2004)

... Lire [+]

y

Source : Le monde alphabétique. Y a-t-il une ligne juste en alphabétisation populaire?, no 16 (printemps 2004)

Lien(s) : Consulter l'article en version PDF (754 Ko ; 3 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

V

Cote : 316.35(714)Que 2008

... Lire [+]

V

Cote : 374.7:061.2(714)Gau 1999

... Lire [+]

Z