Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Documents  Livres électroniques | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

Le livre est un curieux objet, à la fois oeuvre et support de l'oeuvre, immatériel et matériel, unique et reproductible. Du moins en est-il ainsi depuis la naissance de l'imprimerie au XVe siècle. Aujourd'hui, qu'est-ce qu'un livre ? Toujours un ouvrage fait de papier, d'encre, de colle ou de fil et éventuellement de quelques autres matériaux, mais pas seulement. Objets désormais dématérialisés, les livres conservent leur dimension intellectuelle d'oeuvres complètes. Est-ce bien sûr ? Le livre n'est-il pas en train de se fragmenter sous nos yeux en une multitude de textes, de signes, de données ? L'information serait-elle en train de se substituer aux oeuvres ? Ces questions mettent en cause la fonction cruciale de transmission de tout système éducatif. Que peut-on transmettre, si l'on ne sait même plus ce que l'on possède ? Face à cette interrogation paralysante, les gourous du tout numérique aiment à nous faire imaginer le web comme la bibliothèque mondiale ouverte à tous. Ce qui est évidemment une utopie, dans la mesure où le web ne garde trace que d'un certain état des textes, et que de multiples filtres se dressent entre le lecteur et ce qu'il veut lire. L'abondance en elle-même constitue un filtre. Ne reviendrait-il pas alors aux bibliothécaires d'assurer la médiation entre les oeuvres et leurs lecteurs ? Ou faut-il se résoudre à voir engloutir par l'obscurité de l'oubli numérique des centaines de millions de pages jamais lues ? Ces perspectives vertigineuses nous font oublier un peu facilement que pour le moment, le livre imprimé résiste plutôt bien aux coups de boutoir de la dématérialisation. Notre bon vieux bouquin dispose en effet de qualités difficilement remplaçables. Il est extrêmement solide : vous pouvez monter dessus, l'utiliser pour caler un pied de table, le laisser sous la pluie ou y renverser votre café, et reprendre ensuite votre lecture. Il est partageable : un même exemplaire peut servir à plusieurs centaines de lecteurs, comme en bibliothèque, et sur plusieurs générations, comme ceux que l'on trouve dans les armoires de nos grand-mères. Et surtout, une fois que vous l'avez acheté, il est à vous. Même si votre libraire fermait boutique, vous conserveriez votre exemplaire. Ce n'est pas le cas avec les livres numériques, dont nous n'achetons qu'un droit d'usage. Il n'est donc pas étonnant que nombre d'entre nous restent attachés aux livres de papier. Ils font partie de notre patrimoine culturel et artistique, ce qui justifie les soins apportés à leur conservation et à leur restauration. Et si nous apprécions les livres numériques pour leur commodité de stockage, il n'est pas certain que nous puissions transférer sur eux l'affection que nous portons à nos bouquins. Peut-être la lecture de ce dossier nous y incitera t-elle? - Tiré du doc.
Le livre est un curieux objet, à la fois oeuvre et support de l'oeuvre, immatériel et matériel, unique et reproductible. Du moins en est-il ainsi depuis la naissance de l'imprimerie au XVe siècle. Aujourd'hui, qu'est-ce qu'un livre ? Toujours un ouvrage fait de papier, d'encre, de colle ou de fil et éventuellement de quelques autres matériaux, mais pas seulement. Objets désormais dématérialisés, les livres conservent leur dimension inte...

Source : Thot Cursus dossier, no 122 (2013)

Lien(s) : Consulter le dossier en ligne
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Cote : Numéro de périodique

Source : Relations, no 750 (août 2011)

... Lire [+]

V

Cote : 025/026Jac 1999

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Z