Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Documents  Littérature féministe | enregistrements trouvés : 17

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

V

Entretien avec l'écrivaine Michèle Causse sur le féminisme et la littérature féministe.

Source : La Vie en rose, no 37 (juill.-août 1986)

Lien(s) : Consulter l'article en version PDF (722 Ko ; 2 p.)
Consulter l'index de la revue
EN LIGNE

... Lire [+]

V

Source : L'Autre parole, no 118 (été 2008)

Lien(s) : Consulter la version PDF
EN LIGNE

... Lire [+]

V

Source : L'Autre parole, no 119 (automne 2008)

Lien(s) : Consulter la version PDF
EN LIGNE

... Lire [+]

V

Compte rendu d'une conférence tenue à Vancouver en juillet 1983 et intitulée "Women and words" qui voulait favoriser un échange entre toutes les femmes du pays qui s'occupent de diverses manières de la culture et des créations des femmes.

Source : La Vie en rose, no 13 (sept.-oct. 1983)

Lien(s) : Consulter l'article en version PDF (162 Ko ; 1 p.)
Consulter l'index de la revue
EN LIGNE

... Lire [+]

V

Cote : 343.91-055.2(71)Ber 1979

... Lire [+]

V

Cote : 396.1:82:303(714)Sai 2000

... Lire [+]

V

Cote : 396.1:821.133.1:303(714)Sai 1998

... Lire [+]

y

Dans " Écrits au noir ", France Théoret signe un parti pris d'écriture. Elle y décrit le féminisme comme une oeuvre au noir, dévoile les sources littéraires de la féminisation de la langue. Évoquant ses affinités, de Claude Gauvreau, Antonin Artaud, Anna Arendt, Simone de Beauvoir, Gabrielle Roy à Elfriede Jelinek, elle prend position en faveur de l'engagement politique. Elle refuse la littérature intimiste et ses dérives. Dans uns suite de réflexions passionnées, l'écrivaine réfute inconditionnellement les langues de bois, les pirouettes formalistes et la marée noire du bavardage. (Résumé tiré du document) Dans ce livre, l'auteure nous présente et surtout nous fait vivre sa pensée féministe et politique dans une écriture admirable.
Dans " Écrits au noir ", France Théoret signe un parti pris d'écriture. Elle y décrit le féminisme comme une oeuvre au noir, dévoile les sources littéraires de la féminisation de la langue. Évoquant ses affinités, de Claude Gauvreau, Antonin Artaud, Anna Arendt, Simone de Beauvoir, Gabrielle Roy à Elfriede Jelinek, elle prend position en faveur de l'engagement politique. Elle refuse la littérature intimiste et ses dérives. Dans uns suite de ...

Cote : 808.02The 2009

... Lire [+]

V

Cote : 82-1:141.72(714)Nic

... Lire [+]

Z