Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Documents  Habiletés professionnelles | enregistrements trouvés : 20

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

L'augmentation du pourcentage de Canadiens titulaires d'un diplôme d'études postsecondaires contribue de manière importante à répondre aux besoins de compétences croissants du marché du travail. Toutefois, les employeurs canadiens exigent non seulement de leurs employés des compétences universitaires, mais aussi des compétences professionnelles. Parmi ces dernières, ils recherchent des compétences techniques particulières liées aux postes à pourvoir ainsi que des compétences dites générales, comme la communication interpersonnelle et le travail d'équipe.
Les auteurs disent que de nombreux étudiants au postsecondaire suivent des programmes avec un volet d'apprentissage par l'expérience, afin de développer un éventail plus large d'habiletés professionnelles. Cela peut être des programmes d'enseignement coopératif ou d'alternance travail-études, des programmes de métiers ou des stages.
Les auteurs discutent les façons de multiplier et d'améliorer les possibilités d'apprentissage fondé sur l'expérience au Canada. Cela comprend une meilleure information sur ce genre d'opportunités; la mise en place de mesures incitatives, comme une meilleure rémunération des étudiants; des milieux de travail souples et emballants pour les étudiants, ainsi que la possibilité de travailler à des projets stimulants et enrichissants.
L'augmentation du pourcentage de Canadiens titulaires d'un diplôme d'études postsecondaires contribue de manière importante à répondre aux besoins de compétences croissants du marché du travail. Toutefois, les employeurs canadiens exigent non seulement de leurs employés des compétences universitaires, mais aussi des compétences professionnelles. Parmi ces dernières, ils recherchent des compétences techniques particulières liées aux postes à ...

Lien(s) : Consulter la version PDF (157 Ko ; 9 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Le niveau croissant de la concurrence auquel font face les entreprises canadiennes, en plus des changements technologiques et de l'évolution du caractère et de l'organisation du travail sont des facteurs attribuables à l'augmentation d'exigences des connaissances pour les emplois au Canada. Les auteurs notent que même si les Canadiens sont plus instruits que jamais auparavant, la main-d'oeuvre canadienne n'a pas les compétences requises pour satisfaire aux exigences du travail, dans l'économie où les industries à concentration de connaissances élevées jouent un rôle de plus en plus important.
Cette absence de progrès est possiblement attribuable à un phénomène appelé perte des compétences, c'est-à-dire perdre des compétences acquises en les oubliant ou en ne les utilisant pas suffisamment. Cette perte pourrait expliquer pourquoi les niveaux moyens de littératie n'ont pas augmenté chez les adultes au Canada, malgré l'amélioration du niveau de scolarité.
La probabilité qu'un groupe acquiert ou perde des compétences dépend de facteurs variés sur lesquels les particuliers, employeurs ou les gouvernements pourraient exercer un certain contrôle. Ces facteurs comprennent les études postsecondaires, la lecture au travail et dans les temps libres, ainsi que la stabilité de l'emploi.
Les auteurs disent que le Canada doit élaborer une stratégie coordonnée visant à remédier à l'insuffisance des niveaux de littératie et de numératie, une stratégie qui tient compte des facteurs influant sur la perte de compétences.
Le niveau croissant de la concurrence auquel font face les entreprises canadiennes, en plus des changements technologiques et de l'évolution du caractère et de l'organisation du travail sont des facteurs attribuables à l'augmentation d'exigences des connaissances pour les emplois au Canada. Les auteurs notent que même si les Canadiens sont plus instruits que jamais auparavant, la main-d'oeuvre canadienne n'a pas les compétences requises pour ...

Lien(s) : Consulter la version PDF (214 Ko ; 9 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Bien que les travailleurs canadiens soient plus formés que jamais, de nombreuses enquêtes menées auprès d'entreprises indiquent que les employeurs ne sont pas satisfaits des compétences non techniques des candidats, comme l'aptitude à travailler en équipe, la faculté de résoudre des problèmes, la capacité de communiquer et la motivation. Une recherche récente suggère que la stratégie d'apprentissage connue sous le nom de construction du savoir peut aider les étudiants à acquérir et à développer ces compétences.
Traditionnellement, les enseignants su Canada sont considérés comme seuls responsables de cerner les besoins d'apprentissage, de planifier les cours, de proposer des parcours d'apprentissage pertinents et d'évaluer le degré de maîtrise du programme chez les étudiants. Les étudiants sont relativement passifs dans ce cadre, une approche qui permet à nombre d'entre eux de réussir leurs examens, mais qui ne leur permet pas d'acquérir les compétences exigée par le marché du travail.
Pour sa part, la construction du savoir met l'accent sur la génération et l'intégration du savoir par la communauté des apprenants. Dans le cadre de cette approche, c'est chaque étudiant et non l'enseignant qui cerne ses lacunes sur le plan du savoir; élabore des stratégies pour les combler; et évalue sa progression vers l'atteinte de ses objectifs.
Selon les auteurs, ce type d'apprentissage fondé sur la collaboration et l'autogestion constitue la norme dans le monde du travail, en particulier au sein des secteurs fondés sur le savoir qui assurent la plus grande part de la croissance des emplois au Canada. - Tiré du doc.
Bien que les travailleurs canadiens soient plus formés que jamais, de nombreuses enquêtes menées auprès d'entreprises indiquent que les employeurs ne sont pas satisfaits des compétences non techniques des candidats, comme l'aptitude à travailler en équipe, la faculté de résoudre des problèmes, la capacité de communiquer et la motivation. Une recherche récente suggère que la stratégie d'apprentissage connue sous le nom de construction du savoir ...

Lien(s) : Consulter la version PDF (149 Ko ; 10 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Les compétences essentielles en milieu de travail sont les compétences de base que toute personne utilise lorsqu'elle réalise les tâches requises dans le cadre de son travail.

Lien(s) : Visionner la vidéo
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Source : À lire en ligne, no 15 (printemps 2009)

Lien(s) : Consulter la version PDF (4 Mo ; 32 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Cote : Numéro de périodique

Source : À lire en ligne, no 15 (printemps 2009)

... Lire [+]

Z