Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Documents  Enseignement supérieur | enregistrements trouvés : 81

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

Cote : Numéro de périodique

Source : Formation emploi, no 129 (janv.-mars 2015)

... Lire [+]

y

Cote : 371.26Com 2015

... Lire [+]

y

Cote : 378.0082Fem 2009

... Lire [+]

y

Ce mémoire exploite pour la première fois la très riche et très complète Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes afin d'analyser la participation aux études postsecondaires. Au cycle 6 de l'ELNEJ, 2,982 jeunes sont âgés entre 18 et 21 ans, parmi lesquels 77% ont obtenu leur diplôme d'études secondaires. 80% de ces diplômés peuvent être observés comme participant aux études postsecondaires (collège ou université). La grande majorité de ces jeunes et leurs familles ont été suivis par l'ELNEJ lors des cycles 1 à 5 (pour les jeunes de moins de 18 ans). Nous utilisons l'information collectée lors des années précédentes (par exemple: le type de famille, le revenu familial, les résultats à des tests de mathématiques et de lecture, l'état de santé ainsi que les scores de comportement de l'enfant et de fonctionnement familial) pour étudier les facteurs ayant la plus grande influence sur la participation aux études postsecondaires. Différentes approches ont été utilisées afin de modéliser les choix d'éducation. Dans un premier temps nous utilisons un modèle linéaire (moindres carrés ordinaires) afin de déterminer les variables explicatives pertinentes pour obtenir des résultats significatifs et robustes. La spécification choisie est ensuite estimée dans un Logit multinomial où les répondants sont observés dans quatre états: décrocheurs du secondaire, étudiants au secondaire, diplômés du secondaire non-participants aux études postsecondaires et participants aux études postsecondaires. Nous désagrégeons ensuite les études postsecondaires en niveau collégial et universitaire. Pour ces modèles, nous analysons l'impact des variables explicatives selon le sexe des répondants. Le dernier modèle estimé est un Logit séquentiel analysant le cheminement scolaire des jeunes canadiens. Les estimations démontrent que les résultats sont sensibles au sous-échantillon géographique utilisé (Ontario, Québec, Reste du Canada) et au niveau d'études postsecondaires (collège, université). Nous observons des effets de revenu familial et de scores de tests de mathématiques importants. Le sexe des répondants, la structure familiale et l'hyperactivité ressortent également comme des facteurs influençant significativement la participation aux études postsecondaires.
Ce mémoire exploite pour la première fois la très riche et très complète Enquête longitudinale nationale sur les enfants et les jeunes afin d'analyser la participation aux études postsecondaires. Au cycle 6 de l'ELNEJ, 2,982 jeunes sont âgés entre 18 et 21 ans, parmi lesquels 77% ont obtenu leur diplôme d'études secondaires. 80% de ces diplômés peuvent être observés comme participant aux études postsecondaires (collège ou université). La grande ...

Lien(s) : Consulter la version PDF (3 Mo ; 86 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

V

Cote : Numéro de périodique

Source : Formation emploi, no 101 (janv.-mars 2008)

... Lire [+]

y

Le fait de marquer une pause d'une année entre les études secondaires et postsecondaires est chose courante au Royaume-Uni et en Australie, mais ce l'est moins au Canada. Les «stoppeurs» choisissent de reporter leurs études postsecondaires pour une foule de raisons, comme désir de voyager ou de gagner de l'argent pour financer leurs études.
Selon les auteurs, marquer une pause présente à la fois des risques et des avantages sur le plan de l'accès au marché du travail, ainsi que sur le plan des études. Quoi qu'il en soit, une chose est sûre : l'obtention d'un titre de compétences postsecondaire procure un net avantage à tous les étudiants, quel que soit leur parcours.
Le Canada gagnerait à s'inspirer des approches déployées au Royaume-Uni et en Australie pour inciter les stoppeurs à reprendre leurs études. Par exemple, une société de services financiers du Royaume-Uni a mis sur pied un programme qui permet aux diplômés du secondaire de faire une pause d'un an comprenant : neuf mois d'un emploi rémunéré au sein de l'entreprise; une bourse post-emploi; et des bourses annuelles au fil de leurs études universitaires.
Le fait de marquer une pause d'une année entre les études secondaires et postsecondaires est chose courante au Royaume-Uni et en Australie, mais ce l'est moins au Canada. Les «stoppeurs» choisissent de reporter leurs études postsecondaires pour une foule de raisons, comme désir de voyager ou de gagner de l'argent pour financer leurs études.
Selon les auteurs, marquer une pause présente à la fois des risques et des avantages sur le plan de ...

Lien(s) : Consulter la version PDF (218 K ; 7 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

V

Le rapport établit la différence entre sociétés du savoir et société de l'information. Le rapport s'intéresse notamment aux bases sur lesquelles ces dernières devraient être construites pour optimiser le développement humain durable. Analysant le rôle de plus en plus important joué par le savoir dans la croissance économique, le rapport suggère que le savoir peut servir de nouveau tremplin pour le développement dans les pays du Sud. Il présente également une analyse détaillée des facteurs qui bloquent l'accès de nombreux pays aux opportunités offertes par les technologies de l'information et de la communication, notamment le fossé numérique croissant et les contraintes pesant sur la liberté d'expression. Enfin, le rapport propose une série de recommandations destinées à remédier à cette situation.
Le rapport établit la différence entre sociétés du savoir et société de l'information. Le rapport s'intéresse notamment aux bases sur lesquelles ces dernières devraient être construites pour optimiser le développement humain durable. Analysant le rôle de plus en plus important joué par le savoir dans la croissance économique, le rapport suggère que le savoir peut servir de nouveau tremplin pour le développement dans les pays du Sud. Il présente ...

Lien(s) : Consulter la version PDF (5 Mo ; 232 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

V

Cote : 378.2Cen 2004

... Lire [+]

V

Cote : 378:004.738.5Mar 2004

... Lire [+]

Z