Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Documents  Éducation basée sur la compétence | enregistrements trouvés : 26

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

Source : Cahiers de la recherche sur l'éducation et les savoirs, no 16 (2017)

Lien(s) : Voir la version HTML
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Cote : 371.26Com 2015

... Lire [+]

y

La compétence stagne au coeur de nombreux débats contemporains dans le domaine de l'éducation et plus particulièrement dans celui du curriculum. Ne disposant ni de cadre théorique ni de définition suffisamment validée, la compétence ne bénéficie pas encore d'une conceptualisation réellement partagée. En ce sens les chercheurs de la Chaire UNESCO de développement curriculaire (CUDC) de l'université du Québec à Montréal (UQAM) parlent de notion plutôt que de concept de compétence. Ce texte présente les résultats d'une recherche portant sur une trame conceptuelle et une définition provisoire de la notion de compétence. Il décrit comment cette trame et cette définition ont fait l'objet d'un processus de validation par un certain nombre d'experts internationaux participant au débat actuel sur la compétence. Ce cahier de la CUDC s'appuie sur les travaux réalisés à la CUDC sur la notion de compétence dans le domaine de l'éducation. - Tiré du doc.
La compétence stagne au coeur de nombreux débats contemporains dans le domaine de l'éducation et plus particulièrement dans celui du curriculum. Ne disposant ni de cadre théorique ni de définition suffisamment validée, la compétence ne bénéficie pas encore d'une conceptualisation réellement partagée. En ce sens les chercheurs de la Chaire UNESCO de développement curriculaire (CUDC) de l'université du Québec à Montréal (UQAM) parlent de ...

Source : Cahiers de la CUDC, no 34 (déc. 2015)

Lien(s) : Consulter la version PDF (2 Mo ; 40 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

2 y

Cet outil propose d'aborder de front la question des compétences professionnelles, utiles, incontournables des intervenant-e-s oeuvrant au développement des compétences des adultes moins alphabétisés. Le référentiel définit les rôles clés (gestion, conception et formation) et propose une série de fonctions et de compétences associées au profil de chacun de ces rôles. Il ouvre le débat tout en guidant la réflexion sous une nouvelle perspective en matière de développement professionnel et invite à revoir les pratiques d'embauche, d'encadrement, de perfectionnement et d'évaluation.
Cet outil propose d'aborder de front la question des compétences professionnelles, utiles, incontournables des intervenant-e-s oeuvrant au développement des compétences des adultes moins alphabétisés. Le référentiel définit les rôles clés (gestion, conception et formation) et propose une série de fonctions et de compétences associées au profil de chacun de ces rôles. Il ouvre le débat tout en guidant la réflexion sous une nouvelle perspective en ...

Lien(s) : Consulter la version PDF (3 Mo ; 87 p.) Version franšaise
Consulter la version PDF (2 Mo ; 82 p.) Version anglaise
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Source : Éducation et francophonie, vol. XLI, no 1 (printemps 2013)

Lien(s) : Consulter la revue en ligne (16 Mo ; 279 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Cet outil propose d'aborder de front la question des compétences professionnelles, utiles, incontournables des intervenant-e-s oeuvrant au développement des compétences des adultes moins alphabétisés. Le référentiel définit les rôles clés (gestion, conception et formation) et propose une série de fonctions et de compétences associées au profil de chacun de ces rôles. Il ouvre le débat tout en guidant la réflexion sous une nouvelle perspective en matière de développement professionnel et invite à revoir les pratiques d'embauche, d'encadrement, de perfectionnement et d'évaluation.
Cet outil propose d'aborder de front la question des compétences professionnelles, utiles, incontournables des intervenant-e-s oeuvrant au développement des compétences des adultes moins alphabétisés. Le référentiel définit les rôles clés (gestion, conception et formation) et propose une série de fonctions et de compétences associées au profil de chacun de ces rôles. Il ouvre le débat tout en guidant la réflexion sous une nouvelle perspective en ...

Cote : 37.014.22:331.108.41Lur 2013

... Lire [+]

y

Le constructivisme est devenu, depuis Jean Piaget et son livre Logique et connaissance scientifique (1967), l'un des courants forts de la pédagogie contemporaine. Les fondements du constructivisme transforment le monde de l'épistémologie et le monde de la connaissance en général à partir des années 1930-1940. Les relativismes scientifiques de l'approche constructiviste se référent sans cessent au monde de l'expérience en prenant pour acquis que l'expérience permet le développement de l'intelligence. Dans cette logique non définitive, les réformes éducatives des années 1980-1990 sont la résultante d'un mélange entre pédagogues progressistes et pédagogues conservateurs. Paradoxalement, le constructivisme apparaît et sert les intérêts des deux côtés. Les réformes sont rapidement appliquées, durant ces années de changements pour le monde à venir, sous le principe des compétences. Les compétences qui se développent alors sont de l'ordre de l'utilitaire. Ces utilitarismes ne sont pas le résultat d'un seul courant, mais le constructivisme, en relativisant et en permettant les modes d'évaluation par projets, devient le principal outil des réformes nationales et internationales. Bien entendu, le modèle de l'éducation par compétences et par projets, dans la mise en place des nouveaux programmes, s'avère de deux ordres logiques à notre société. Le premier est néolibéral. Les instances telles que l'OCDE, l'UNESCO, la Banque mondiale, la Commission européenne et les diverses tables rondes des industriels auront aidé à l'implantation de ce modèle hybride et complexe qu'est celui de l'école des compétences. L'éducation doit alors répondre à des impératifs qui proviennent d'exigences industrielles et financières. « L'éducation sera le plus gros marché du vingt et unième siècle », disait, dans les années 1990, Claude Allègre. Tous les « macroacteurs » de la société mondialisée reprendront le même discours de la valeur des connaissances dans une société cognitive aussi nommée la société du capitalisme immatériel. Le second ordre logique du modèle est que les programmes de l'école actuelle deviennent utilitaires et dépendants de l'innovation du moment. Ces deux moments qui se rencontrent dans tous les processus font en sorte que l'école est en train de changer en profondeur, selon les intérêts et l'« esprit » de l'époque. Il faudra donc développer des compétences qui rendront utiles les anciens principes moraux d'une éducation humaniste. Il s'agira, dès lors, d'arrimer l'éducation au monde du travail au sein d'une société ultra-compétitive et adaptative. Tous devront se mobiliser et se renfermer dans leur individualité pour s'assurer un capital humain prometteur. L'échec sera le résultat de l'individu seul face à une société éclatée et définitivement néolibérale. Les compétences feront aussi l'objet d'une perpétuelle série d'évaluations, et ce, tout au long de la vie. - Tiré du doc.
Le constructivisme est devenu, depuis Jean Piaget et son livre Logique et connaissance scientifique (1967), l'un des courants forts de la pédagogie contemporaine. Les fondements du constructivisme transforment le monde de l'épistémologie et le monde de la connaissance en général à partir des années 1930-1940. Les relativismes scientifiques de l'approche constructiviste se référent sans cessent au monde de l'expérience en prenant pour acquis que ...

Lien(s) : Consulter la version PDF (9 Mo ; 118 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Cote : 37.01Fot 2011

... Lire [+]

y

Cote : 37.013Rog 2010

... Lire [+]

y

Cote : 37.015.3Jon 2010

... Lire [+]

Z