Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Nav Sujets - Formation professionnelle : Rapports de recherche  | enregistrements trouvés : 85

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

Pour qu'une stratégie de formation comme l'alternance travail-études mène à la réussite du parcours de formation et à l'insertion de l'apprenant en milieu professionnel, elle nécessite une collaboration étroite entre les acteurs et leur engagement dans le projet de formation. Pourtant, peu de recherches actuelles sur l'alternance au Québec nous renseignent sur l'un de ces acteurs, le formateur en entreprise. Cette thèse avait donc pour objectif de caractériser la relation, le rôle et les fonctions de même que les visées de l'accompagnement du formateur en entreprise lors du stage en milieu de travail. La notion d'accompagnement (Paul, 2003) comme les concepts de situation professionnelle (Savoyant, 1979) et d'alternance (Clénet et Demol, 2002) soutiennent notre étude multicas. L'analyse d'entrevues et d'observations en situation, dans une approche inductive délibératoire, montre l'instauration d'une relation professionnelle et de confiance entre le stagiaire et le formateur, dont les visées sont tantôt axées sur l'acquisition de compétences liées aux fonctions de travail (par du coaching), tantôt sur le développement de savoirs, de savoir-faire et sur l'intégration au milieu (par du tutorat). Parmi les modalités de participation au travail offertes par le formateur ressortent clairement les opérations de guidage de l'activité. Bien que les opérations d'exécution soient présentes et formatives, la forme la plus étroite de guidage se manifeste par des opérations de contrôle, souvent implicites. Les opérations d'orientation se traduisent par la démonstration et l'explication; elles font appel au questionnement du stagiaire, impliquant ainsi la réflexivité dans et après l'action effectuée. En plus de contribuer à enrichir les connaissances sur les formes d'accompagnement des acteurs en entreprise, déterminants pour le développement d'une main-d'oeuvre qualifiée en adéquation avec les besoins du marché du travail québécois, nos conclusions ouvrent à des perspectives de formation continue centrées sur la concertation et la complémentarité des milieux éducatif et productif.
Pour qu'une stratégie de formation comme l'alternance travail-études mène à la réussite du parcours de formation et à l'insertion de l'apprenant en milieu professionnel, elle nécessite une collaboration étroite entre les acteurs et leur engagement dans le projet de formation. Pourtant, peu de recherches actuelles sur l'alternance au Québec nous renseignent sur l'un de ces acteurs, le formateur en entreprise. Cette thèse avait donc pour objectif ...

Lien(s) : Consulter la version PDF (3 Mo ; 383 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Sur la base d'une série de 20 études nationales, le présent rapport de synthèse examine comment les pays de l'OCDE font face à la demande grandissante de compétences, et indique les progrès qu'ils doivent accomplir. La présente étude recense les bonnes pratiques et met en lumière les pays qui accomplissent des progrès dans ce domaine. Elle souligne toutefois que les pays doivent aujourd'hui intensifier leurs efforts pour améliorer la qualité de leurs programmes d'enseignement professionnel postsecondaire.
Sur la base d'une série de 20 études nationales, le présent rapport de synthèse examine comment les pays de l'OCDE font face à la demande grandissante de compétences, et indique les progrès qu'ils doivent accomplir. La présente étude recense les bonnes pratiques et met en lumière les pays qui accomplissent des progrès dans ce domaine. Elle souligne toutefois que les pays doivent aujourd'hui intensifier leurs efforts pour améliorer la qualité de ...

Lien(s) : Consulter la version PDF
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Deux ans de recherche et plus de quarante et un entretiens ont permis de retracer le parcours de formation professionnel d'apprenant-e-s/stagiaires en alphabétisation à Bruxelles. Mêlant apports théoriques et témoignages, cette étude tente de cerner les freins et les adjuvants à l'emploi et à la formation des personnes en difficultés de lecture et d'écriture.

Lien(s) : Consulter la version PDF (4 Mo ; 186 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Cette recherche découle d'une question d'Éducation Montréal quant aux facteurs qui influencent la présence, jugée trop faible, des moins de 20 ans dans les programmes conduisant aux diplômes de formation professionnelle (DEP). La problématique et la méthodologie de recherche proposées ci-dessous ont été développées à partir de trois approches disciplinaires complémentaires : ergonomie de l'activité et de la formation, anthropologie de l'éducation et sociologie. Elles sont également le fruit de nombreux échanges avec la direction régionale du MÉLS, la TRÉAQFP et Éducation Montréal, d'une recension d'écrits scientifiques et de documents publics ayant traité de cette question, et d'un travail de structuration de ces informations afin de dégager une démarche rigoureuse et pertinente sur les plans scientifique et social, qui nous a permis de construire, à partir des connaissances actuelles, un questionnement renouvelé de la problématique et de dégager des pistes de recherche et d'intervention. - Tiré du doc.
Cette recherche découle d'une question d'Éducation Montréal quant aux facteurs qui influencent la présence, jugée trop faible, des moins de 20 ans dans les programmes conduisant aux diplômes de formation professionnelle (DEP). La problématique et la méthodologie de recherche proposées ci-dessous ont été développées à partir de trois approches disciplinaires complémentaires : ergonomie de l'activité et de la formation, anthropologie de l...

Lien(s) : Consulter la version PDF (2 Mo ; 143 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

La présente recherche est de type qualitatif et de nature exploratoire. Elle rend compte des représentations des comités sectoriels de la main d'oeuvre (CSMO) au sujet de la formation pédagogique des compagnons dans le cadre du programme d'apprentissage en milieu de travail (PAMT). Cette recherche s'articule autour de trois axes: le PAMT, le compagnon et la formation pédagogique des compagnons. L'apprentissage en milieu de travail est une pratique traditionnelle, aussi ancienne que l'existence des métiers. Cependant, cette pratique a connu à travers les siècles et les systèmes de formation professionnelle plusieurs rebondissements, retracés brièvement dans cette recherche. L'apprentissage en milieu de travail est de plus en plus structuré et reconnu par une certification des compétences. Le PAMT repose sur le compagnonnage. Le compagnonnage existe depuis très longtemps, et il est encore de grande actualité puisqu'il est à la base du PAMT. Ce nouveau programme d'apprentissage en milieu de travail implanté en 2002 dans les entreprises québécoises suscite la participation active de plusieurs partenaires dont celle des CSMO. L'échantillon choisi pour la collecte des données est de type « raisonné ». Il est constitué de huit CSMO représentés par quatre femmes et quatre hommes issus des secteurs d'activités primaire, secondaire et tertiaire. Ces huit CSMO sont les seuls sur les vingt neuf existants à avoir organisé et donné une formation aux compagnons dans le cadre du PAMT en 2004-2005. Les huit personnes interviewées ont été désignées comme celles qui ont en charge le dossier du PAMT. Elles ont partagé leur vécu de l'implantation du PAMT ainsi que celui de l'organisation de la formation du compagnon. Ellcs ont parlé de l'importance qu'elles accordaient à la formation du compagnon pour bien le préparer au rôle qui lui est attribué dans le PAMT. Elles ont spécifié la nature du contenu de la formation, le type d'intervenants et des experts sollicités pour outiller le compagnon pour son rôle dans un processus d'apprentissage. Elles ont décrit les outils élaborés propres au milieu du travail et destinés à leurs compagnons. L'analyse des données recueillies a permis de déterminer la représentation des CSMO du compagnon dans le cadre du PAMT, comme un expert dans son milieu capable de transmettre son métier et possédant des habiletés de communication et de coaching. Par conséquent, les CSMO ont exprimé le besoin de développer des outils stimulant les compétences des compagnons en relations humaines et en communication. Les CSMO ont aussi inclus dans leur formation, l'utilisation d'outils concernant les notions de santé et de sécurité ainsi que des fiches techniques de contenus variés pour aider les compagnons dans leur rôle. Les CSMO dans leur majorité, s'entendent pour dire que la formation en compagnonnage a pour objectif principal la préparation du compagnon afin qu'il puisse jouer son rôle en milieu de travail et qu'il puisse utiliser les outils fournis (carnet d'apprentissage et guide du compagnon) par le PAMT.
La présente recherche est de type qualitatif et de nature exploratoire. Elle rend compte des représentations des comités sectoriels de la main d'oeuvre (CSMO) au sujet de la formation pédagogique des compagnons dans le cadre du programme d'apprentissage en milieu de travail (PAMT). Cette recherche s'articule autour de trois axes: le PAMT, le compagnon et la formation pédagogique des compagnons. L'apprentissage en milieu de travail est une ...

Lien(s) : Consulter la version PDF (3 Mo ; 155 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

A l'heure où la transition école-travail est de plus en plus problématique, l'apprentissage apparaît comme une solution pour l'entrée et l'insertion des jeunes sur le marché du travail. Parce qu'ils seraient formés au plus près des réalités productives, les jeunes passés par l'apprentissage répondraient davantage aux attentes des employeurs, et seraient de ce fait plus employables. La prédominance de l'apprentissage dans certains pays expliquerait leurs meilleures performances en matière de chômage des jeunes. En France, mais aussi en Italie, la référence au modèle dual, dominant en Allemagne et en Suisse, est ainsi fréquemment convoquée par les représentants politiques pour justifier du bien-fondé d'une inflexion significative de la politique éducative. En adoptant une perspective comparative entre la France, la Suisse et l'Italie, l'étude interroge la promotion de l'apprentissage qui se manifeste dans chacun de ces trois pays au regard des évolutions de leurs institutions de formation professionnelle respectives et vise à identifier les logiques et acteurs au principe de ces évolutions. En résumé, une étude précieuse, à l'heure où le gouvernement français affiche une objectif de 500.000 apprentis d'ici 2015.
A l'heure où la transition école-travail est de plus en plus problématique, l'apprentissage apparaît comme une solution pour l'entrée et l'insertion des jeunes sur le marché du travail. Parce qu'ils seraient formés au plus près des réalités productives, les jeunes passés par l'apprentissage répondraient davantage aux attentes des employeurs, et seraient de ce fait plus employables. La prédominance de l'apprentissage dans certains pays e...

Lien(s) : Consulter la version PDF (25 Ko ; 240 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Ce rapport fait état de la grande importance et du caractère essentiel des compétences, de la formation de la main-d'oeuvre, ainsi que de l'efficacité des programmes actuels découlant des ententes sur le marché du travail. Ce rapport fait également état des préoccupations des ministres à l'égard de la proposition de subvention canadienne pour l'emploi.

Lien(s) : Consulter la version PDF (5 Mo ; 28 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Alors que la formation des adultes se présente comme un levier essentiel de la sécurisation des parcours professionnels, il est surprenant de constater dans notre pays un déficit d'évaluation des dispositifs de formation. Ce déficit est d'autant plus manifeste que les dépenses de formation professionnelle ont atteint en 2011 près de 30 milliards d'euros, soit 1,5% du PIB. Pourtant, à quelques rares exceptions près, les connaissances relatives à l'efficacité des programmes de formation proviennent de travaux d'évaluation étrangers. La première partie de cette étude passe ainsi en revue les méthodes les plus usitées pour évaluer les programmes de formation, et discute leurs atouts et inconvénients. Il apparaît que le choix de l'une ou l'autre méthode dépend de façon cruciale de la qualité des données disponibles. Le deuxième objectif de cette étude est de synthétiser les principaux résultats de la littérature, tout en précisant les conditions d'efficacité des dispositifs de formation professionnelle. Est-il pertinent de cibler les stages sur des publics particuliers? De les proposer à certains moments précis, comme le début de l'épisode de chômage ou la période qui suit l'embauche? De privilégier certains contenus, ou certains dispositifs de financement de la formation? - Tiré du doc.
Alors que la formation des adultes se présente comme un levier essentiel de la sécurisation des parcours professionnels, il est surprenant de constater dans notre pays un déficit d'évaluation des dispositifs de formation. Ce déficit est d'autant plus manifeste que les dépenses de formation professionnelle ont atteint en 2011 près de 30 milliards d'euros, soit 1,5% du PIB. Pourtant, à quelques rares exceptions près, les connaissances relatives à ...

Cote : En traitement

Lien(s) : Consulter la version PDF (1 Mo ; 79 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Dans le cadre de la sécurisation des parcours professionnels, a été signé l'accord national interprofessionnel du 31 mai 2011 relatif au contrat de sécurisation professionnelle (CSP) et adoptée, le 28 juillet 2011, la loi pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels, qui prévoient au profit des salariés licenciés pour motif économique la mise en oeuvre d'un contrat de sécurisation professionnelle. Ce contrat institue un accompagnement personnalisé et renforcé des salariés licenciés pour motif économique dans les entreprises de moins de 1000 salariés et les entreprises en redressement ou liquidation judiciaire. De plus les partenaires sociaux ont décidé dans l'art.4 de l'Accord national interprofessionnel (ANI) du 31 mai 2011 une expérimentation de l'accompagnement CSP au profit de publics précaires, engagée sur 39 bassins d'emplois. Le présent rapport dresse le « Bilan et recommandations de la mission d'appui sur le fonctionnement du CSP » et s'attache, en vue de leur capitalisation, à formuler des analyses tirées du terrain sur les conditions de déploiement de l'accompagnement, son articulation avec les dispositifs de formation, les attentes et opinions des bénéficiaires et le coût de revient du dispositif. Il observe notamment que la relation à l'entreprise, l'accès à l'emploi, la personnalisation de l'accompagnement et l'accès des bénéficiaires à la formation sont facilités par la mobilisation concertée de l'ensemble de ces partenaires, et que parmi les constats dressés la formation bénéficie, à la faveur d'un processus souple et personnalisé adapté aux opportunités d'emplois local, à quatre fois plus de demandeurs d'emplois que dans le cadre du droit commun. - Tiré du doc.
Dans le cadre de la sécurisation des parcours professionnels, a été signé l'accord national interprofessionnel du 31 mai 2011 relatif au contrat de sécurisation professionnelle (CSP) et adoptée, le 28 juillet 2011, la loi pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels, qui prévoient au profit des salariés licenciés pour motif économique la mise en oeuvre d'un contrat de sécurisation professionnelle. Ce ...

Lien(s) : Consulter la version PDF (4 Mo ; 159 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

Z