Le Centre de documentation sur l'éducation
des adultes et la condition féminine (CDÉACF)

ACCÈS RAPIDE

Posez-nous vos questions

Bases de données

accessibles aux membres
Demandez un accès

Nav Sujets - Planning des naissances  | enregistrements trouvés : 198

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

Cote : en traitement

Lien(s) : Consulter la version PDF
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Cote : 314.335.2(092)(73)Bag 2013

... Lire [+]

y

Avec l'adoption de la Loi sur les activités cliniques et de recherche en matière de procréation assistée et des deux règlements qui s'y rattachent, la Régie d'assurance maladie du Québec rembourse désormais les frais médicaux et la médication entourant la procréation médicalement assistée (PMA), de l'insémination artificielle jusqu'à la fécondation in vitro. Si cette loi a permis, dans une certaine mesure, de baliser l'exercice de la PMA au Québec, tout en rendant cette intervention accessible à l'ensemble de la population, elle comporte toutefois plusieurs lacunes. La PMA interpelle le Conseil depuis de nombreuses années et l'a amené à se prononcer sur la question à plusieurs reprises. Dans son mémoire, le Conseil propose 13 recommandations qui visent notamment à mieux encadrer cette pratique au Québec, à encourager la recherche et à prévenir les causes de l'infertilité.
Avec l'adoption de la Loi sur les activités cliniques et de recherche en matière de procréation assistée et des deux règlements qui s'y rattachent, la Régie d'assurance maladie du Québec rembourse désormais les frais médicaux et la médication entourant la procréation médicalement assistée (PMA), de l'insémination artificielle jusqu'à la fécondation in vitro. Si cette loi a permis, dans une certaine mesure, de baliser l'exercice de la PMA au ...

Lien(s) : Consulter la version PDF (3 Mo ; 22 p.)
EN LIGNE

... Lire [+]

y

Sélection de textes publiés entre 1914 et 1924 par une militante féministe américaine radicale, qui se prononce pour un contrôle drastique des naissances au moyen de la contraception, dans le triple objectif de libérer la femme, de lutter contre la surpopulation et d'améliorer la race, selon des conceptions eugénistes.

Cote : 314.335.2(73)San 2012

... Lire [+]

y

En s'appuyant sur des exemples concrets, la sociologue analyse l'impact des politiques de planification familiale sur la liberté de procréer des femmes. Diverses situations existent d'un point de vue local ou global. Mais il est observé que l'égalité juridique entre l'homme et la femme permet toujours une baisse de la fécondité.

Cote : 612.6:314.15Gau 2012

... Lire [+]

y

Comment est-on passé de la dénonciation de la «maternité esclave» par le MLF (Mouvement de libération de la femme) à la culpabilisation des mères ? De quelle manière la toute-puissance exercée par les parents sur leurs enfants a-t-elle cédé la place à l'encadrement des mères et des pères par les professionnels de la santé et de l'éducation ? Interrogeant pour la première fois ces évolutions paradoxales, Sandrine Garcia donne à voir comment, durant la lutte pour la régulation des naissances, de nombreux médecins dénoncent le magistère moral exercé par un Ordre des médecins majoritairement catholique, au profit d'une autorité se voulant uniquement scientifique. Puis, revisitant les étapes majeures de la construction de la «cause de l'enfant», l'auteure montre comment nombre de psychanalystes de l'enfant - en particulier Françoise Dolto - investissent massivement le champ de l'éducation : le destin des femmes passe désormais par le bien-être de l'enfant tel que le définissent ces experts. Ce brouillage des registres entre clinique et morale aboutit, aujourd'hui, à la dénonciation d'une nouvelle maltraitance : la «violence éducative» qu'exerceraient les parents réfractaires aux bons usages. D'où l'émergence d'un militantisme individuel et institutionnel pour faire sanctionner les «déviances» parentales, au risque de stigmatiser les pratiques les plus éloignées de la norme incarnée par les classes moyennes : celles des milieux populaires. - Tiré du doc.
Comment est-on passé de la dénonciation de la «maternité esclave» par le MLF (Mouvement de libération de la femme) à la culpabilisation des mères ? De quelle manière la toute-puissance exercée par les parents sur leurs enfants a-t-elle cédé la place à l'encadrement des mères et des pères par les professionnels de la santé et de l'éducation ? Interrogeant pour la première fois ces évolutions paradoxales, Sandrine Garcia donne à voir comment, ...

Cote : 392.31-055.2Gar 2011

... Lire [+]

y

Cote : 314.335(510)Hvi 2011

... Lire [+]

Z